Connaissiez-vous l’histoire de l’impression 3D et de la fabrication additive ?

L'histoire de l'impression 3D & de la fabrication additive

Historique de la fabrication additive

Le 1er brevet sur la fabrication additive a été déposé par 3 Français en 1984.

Le saviez-vous ?

Aussi, 2 semaines plus tard, Charles Hull, dépose un brevet sur la stéréolithographie

Les premières imprimantes 3D apparaissent dans les années 2000 et sont limitées qu’à la création de prototype

Très souvent, l’imprimante 3D devait être de la taille de l’objet à imprimer

C’est à partir de 2013 que les filaments 3D commencent à présenter des caractéristiques intéressantes (conducteurs, translucides, souples, rigides …)

Les limites de la fabrication additive

Actuellement, la plupart des imprimantes 3D FDM ne peuvent imprimer un objet 3D en multi couleurs

Egalement, une imprimante 3D est peu polyvalente, elle très souvent dédiée à l’utilisation d’un seul type de matériau

Toutefois, à côté de cela, la fabrication additive actuelle amène une multitude d’avantages, tels que :

  • Le temps de fabrication est court
  • Des formes complexes peuvent être imprimées en 3D
  • Les coûts de l’impression 3D restent linéaires

Procédés industriels de la fabrication additive

En effet, trois éléments sont nécessaires à la fabrication additive :

  • La conception assistée par ordinateur (CAO)
  • Les matériaux 3D
  • L’énergie

Les processus d’impression 3D sont soit physique, soit chimique.

Le processus d’impression 3D physique est élaboré à partir de fusion  puis de solidification ou bien de frittage laser

Dans le cas de la fabrication additive chimique, les procédés sont à base de polymérisation ou réticulation

Les domaines d’applications de la 3D

Plusieurs secteurs d’activités ont bénéficié dans un premier temps de la magie de l’impression 3D

En effet, hormis l’armée, la médecine a utilisé la fabrication additive dès 1999 pour la première implantation de prothèse

Cette prothèse 3D accompagnait l’agrandissement de la vessie d’un patient

Egalement, en 2002, des universitaires Américains ont recréé un rein capable de filtrer le sang et diluer l’urine

Vous aimez ! Partager !