Et si l’usage de la fabrication additive via l’imprimante 3D nous permettait d’agir sur notre environnement ?

Imprimante 3D & fabrication additive : quel futur

Certes, l’imprimante 3D se décline dans de nombreux domaines tels que la construction de maison par exemple.

Toutefois, imaginons l’utilisation de la fabrication additive pour aider l’homme à réparer son environnement

En effet, l’avenir nous prépare des imprimantes 3D autonomes sous les océans et dans les airs !

L’impression 3D de coraux

L’avenir est à notre porte

En effet, de nombreuses entreprise de la 3D travaillent sur du filament 3D à base de matériaux naturels tels que des huitres, du marc de café, des moules …

Ces mêmes filaments imprimante 3D sont utilisés pour restaurer et renouveler des récifs coraliens

En effet, ces récifs coraliens dépérissent rapidement et ont retrouvé une nouvelle vie grâce à la 3D

L’impression 3D au service de l’environnement

Certes, dès la démocratisation de la fabrication additive, les idées ont fusées sur des applications immédiates, énergivores et peu écologiques.

Aujourd’hui, la tendance est inversée et l’homme prend le temps de penser à utiliser cet outil 3D pour réparer les dégâts causés sur son environnement

Tout comme l’utilisation de l’imprimante 3D au service de l’homme telle que la création de tissus humains (ce que fait déjà l’entreprise Organovo) via la bio imprimante 3D

Imaginez les applications, l’absence de test sur les animaux et la rapidité d’exécution

La 3D au service du recyclage

L’environnement commence aussi dans notre manière de vivre.

Aussi, une des priorités est de recycler nos déchets

Un projet nommé “Million waves project” a dans l’esprit de récupérer les déchets de bord de mer, principalement du PET, qui pourrait être recyclé en filament d’impression pour la création de prothèse

Vous aimez ! Partager !